French open page

Déclaration des érudits catholiques sur l’autorité dans l’Église
Italian Portuguese Spanish francais English Nederlands Polish Deutsch

À l’occasion du cinquantième anniversaire du Concile Vatican II (1962-1965), nous appelons tous les autres membres du peuple de Dieu à évaluer la situation dans notre église.

Un grand nombre des idées clés de Vatican II n’ont pas du tout été mises en œuvre, ou seulement partiellement. Cela est dû à la résistance de certains milieux mais également à une certaine ambiguïté qui n’a pas été résolue dans certains documents du Conseil.

Une source principale de la stagnation actuelle réside dans l’incompréhension et les abus affectant l’exercice de l’autorité dans notre Église. Plus précisément, les problèmes suivants nécessitent une réparation urgente:

Le rôle de la papauté doit être clairement redéfini conformément aux intentions du Christ. En tant que pasteur suprême, unificateur et principal témoin de la foi, le pape contribue de manière substantielle à la santé de l’Église universelle. Cependant, son autorité ne peut jamais masquer, diminuer ou supprimer l’autorité authentique directement conférée par Christ à tous les membres du peuple de Dieu.

Les évêques sont des vicaires du Christ, pas des vicaires du pape. Ils portent la responsabilité immédiate des habitants de leurs diocèses et la responsabilité conjointe avec les autres évêques et le pape de la communauté de foi mondiale.

Le synode central des évêques devrait jouer un rôle plus déterminant dans la planification et l’orientation du maintien et du développement de la foi dans notre monde complexe. Pour exécuter sa tâche, le synode des évêques doit disposer de structures appropriées.

Le Concile Vatican II a prescrit la collégialité et la coresponsabilité à tous les niveaux. Cela n’a pas été réalisé. Les sénats et les conseils pastoraux des prêtres, comme prévu par le Conseil, devraient associer plus directement les fidèles à la prise de décisions concernant la formulation de la doctrine, le déroulement du ministère pastoral et l’évangélisation dans la société laïque.

L’abus de choisir des bureaux de direction dans l’église, seuls les candidats d’une mentalité particulière, devrait être éradiqué. Au lieu de cela, de nouvelles normes devraient être établies et contrôlées afin de garantir que les élections à ces bureaux se déroulent de manière juste, transparente et, dans la mesure du possible, démocratique.

La curie romaine nécessite une réforme plus radicale, conforme aux instructions et à la vision de Vatican II. La curie devrait être conservée pour ses rôles administratifs et exécutifs utiles.

La congrégation pour la doctrine de la foi devrait être assistée par des commissions internationales d’experts qui ont été choisis de manière indépendante pour leurs compétences professionnelles.

Ce ne sont en aucun cas tous les changements nécessaires. Nous sommes également conscients que la mise en œuvre de telles révisions structurelles devra être élaborée en détail en fonction des possibilités et des limites des circonstances présentes et futures. Cependant, nous soulignons que les sept réformes décrites ci-dessus sont urgentes et que leur mise en œuvre devrait commencer immédiatement.

L’exercice de l’autorité dans notre église devrait imiter les normes d’ouverture, de responsabilité et de démocratie instaurées dans la société moderne. Le leadership doit être considéré comme honnête et crédible. inspiré par l’humilité et le service; respirer la préoccupation des gens plutôt que de se préoccuper de règles et de discipline; rayonnant un Christ qui nous rend libres; et à l’écoute de l’Esprit du Christ qui parle et agit à travers chaque personne.

8 decembre 2015

Noms des 216 érudits ayant signé la déclaration

cliquez sur chaque nom pour voir les informations d’identification de la personne

Dr Kochurani Abraham _Prof Mario I. Aguilar Prof Xavier Alegre
Prof M Amaladoss Prof Francis Ambrosio Prof Subhash Anand
Prof María P. Aquino Prof Edmund Arens _Prof Simón Arnold
Prof Ann Marie Bahr Prof Juan Barreto Dom Marcelo Barros
Prof Tadeusz Bartoś Prof Ardyth Bass Prof Gregory Baum
Prof Tina Beattie Prof Michel Beaudin Prof Peter Beisheim
Prof Eugene C. Bianchi Prof Leonardo Boff Dr Sharon Bong
Prof Kari Børresen Prof Raymond Breton Prof J Brosseder
_Prof Hugo Cáceres Prof Deirdre Carabine Dr Yves Carrier
Bishop P Casaldáliga Prof José M. Castillo Dr P Chakkalakal
prof Ricardo Chica Prof John J Collins Dr John N Collins
Dr Paul Collins Dr Mary Condren Dr L B Confalonieri
Prof Michael Cook Prof Kathleen Coyle Prof M Czajkowski
Prof James Dallen Prof Gabriel Daly Dr M. Daly-Denton
Prof Charles DeCelles Dr David DeCosse Prof M Delaporte
Prof Paul Dinter Dr Donal Dorr Prof John Downey
Dr Thomas Doyle Dr Anneke Driessen Antonio Duato
Prof John Esposito Dr Annette Esser Prof Juan A. Estrada
Prof R. van Eyden Prof Seán Fagan Prof José I. G. Faus
Dr Teresa Forcades Dr Benjamin Forcano Prof Manuel Fraijó
Prof Seán Freyne Prof Jojo Fung Dr Astrid Gajiwala
Prof Joaquín García Prof G Gispert-Sauch Prof Conor Gearty
Prof F. Gonsalves Prof Mary Grey Prof Gerald Grudzen
Prof Christine Gudorf Bishop Tom Gumbleton Prof Hermann Häring
Prof W. Harrington Prof G. Hasenhüttl Prof John F Haught
Prof Karin Heller Bishop H Hermes OSB Dr F Himkelammert
Prof Linda Hogan Prof Toine vd Hoogen Prof Hornsby-Smith
Prof W Hryniewicz Prof Dr G J Hughes Lord Hylton
Dr Joseph Ishiwaki Prof Jan Jans Prof Martin Jäggle
Prof G. Jaron Lewis Prof Marie R. Joyce Prof Erik Jurgens
Prof Manuela Kalsky Prof Leo Karrer Prof Othmar Keel
Bar. Helena Kennedy Dr G Kerber-Mas Prof Ursula King
Prof W. Kirchschläger _Prof Paul Knitter Dr James Kottoor
Dr Ad Krijnen Dr Richard Kropf Prof Gerhard Kruip
Prof Hans Küng Prof K.J. Kuschel Prof L Laeyendecker
Prof Paul Lakeland Prof Julia Lamm Prof Bernhard Lang
Dr André Lascaris Prof Michael Lawler Prof Michel Lejeune
Dr Roger Lenaers Dr Bernard Linares Dr Eleazar López
Prof Gerard Loughlin Prof K. Maas Weigert Prof Gary Macy
Prof Vito Mancuso Drs Vincent Manning Prof Gerard Mannion
Prof Joseph Martos Dr Judith Martin Prof Juan Masiá
Prof Joseph Mattam Prof Mary McAleese Siobhain McDonagh MP
Prof Michael McKale Prof Charles McMahon Dr A Méndez-Montoya
Prof Norbert Mette Prof Dietmar Mieth Prof Paul Misner
Prof Alan Mitchell Prof Carlo Molari Prof Albert Moliner
Bishop William Morris Dr Theresia Münch Conc. Raúl Nava
Prof Inácio Neutzling Prof Grácio das Neves Prof Joseph A. Ngala
Prof Peter Nissen Prof Stanislaw Obirek Prof Joseph O’Leary
Prof T. O’Loughlin Prof Francis Oakley Prof A. Padovano
Prof Luis A Panchi Prof J Pathrapankal Prof Jesús Peláez
Prof R Penaskovic Prof Peter C Phan Prof Xabier Pikaza
Prof Pat Pinsent Prof Margarita Pintos Prof Kim E. Power
Bishop Pat Power Prof G Prüller-Jag. Prof A T Queiruga
Prof F Pastor Ramos Prof J Gil i Ribas Bishop Geoff Robinson
_Dr José A Robles Prof Susan Roll Dr Raúl Rosales
Sr Dr Pat Rumsey Prof Rosem. Ruether Prof Todd Salzman
Sr Christine Schenk Prof S. Schneiders Prof Sch. Straumann
Prof Sch. Fiorenza Prof Joseph Selling Prof E dela Serna
Prof Thomas Shannon Prof Thomas Sheehan Dr Fernando Silva
Prof John Sheveland Dr Piotr Sobotka Prof Geraldine Smyth
Prof Denise Starkey Prof David Stronck Prof John Sullivan
Prof Jung Mo Sung Prof Luiz C. Susin Prof Ingrid H. Shafer
Prof Leonard Swidler Prof Juan José Tamayo Prof Faustino Teixeira
Prof Samuel Thomas Prof M S Thompson Prof J. M. Thompson
Prof Ingrid H. Shafer Prof Teresa Toldy Prof Luiza Tomita
Prof David Torevell Dr John Trumpbour Prof Lilith Usog
Bishop Raúl Vera Lect. José Vico Prof Marciano Vidal
Prof José Maria Vigil Dr Evaristo Villar Prof Javier Vitoria
Prof Marie-Th. Wacker Dr Michael Walsh Prof Andrew Weigert
Dr Michael Winter Prof Jozef Wissink Prof Werner Wolbert
Prof Lode L Wostyn Dr Aloys Wijngaards Dr John Wijngaards
Prof Martín Velasco Prof Adela Yarbro C. Prof H.-G. Ziebertz
Prof A Gil de Zúñiga
Prof Hans kungGalerie d’érudits Prof Maria Pillar AquinoErudits par pays Other signatoriesAutres signataires Pope FrancisRéponse du pape François